Karmapa à Dhagpo : dernier jour (photos et reportage)

Le 25 septembre 2019

 

Le dernier jour de la visite, 3 000 étudiants se sont réunis avec enthousiasme sous le chapiteau de Dhagpo Kagyu Ling pour recevoir les enseignements de Karmapa.

Le matin, Karmapa a offert ses perspectives profondes et magnifiques sur la pratique de la compassion et du développement de la bodhichitta. Grâce à son sens de l’humour inimitable et son doux sérieux, ses enseignements étaient parsemés de joie et de rires.

L’après-midi, Karmapa a conduit le rituel de Tchenrezi, à partir de la sadhana (le texte de pratique) de Tchenrezi à quatre bras, selon l’initiation qu’il avait conférée la veille.

Pour introduire la pratique, Karmapa a commencé par exprimer une nouvelle fois sa joie que tout le monde soit rassemblé. Il a ensuite donné quelques conseils sur la façon d’inclure et de pratiquer le bien de tous les êtres animés :
Nous devons suivre la pratique de la façon la plus traditionnelle, être reconnaissants de ce que nous avons et accumuler le plus de mérite possible, le plus de sagesse possible, dans notre propre intérêt et dans celui de tous les êtres animés. Quand nous disons « tous les êtres animés », nous ne devrions peut-être pas réfléchir au-delà de 20 à 30 personnes. Je pense que c’est ce qui introduit la pratique de la manière la plus concrète – au-delà, cela ne devient qu’un nombre. Notre capacité humaine s’accompagne de limitations, il nous est difficile de visualiser tout le monde et de ressentir que tous les êtres sont inclus dans nos prières. Cependant, nous le pouvons avec ces 20 à 30 personnes. Ensuite, il ne nous reste qu’à multiplier cela, parce que chacun a ses propres 20 à 30 personnes, etc. C’est ainsi que cela s’étend simplement à tous.

Après la session de pratique, un mandala de remerciement a été offert à Karmapa, suivi de nouveau par les offrandes de ku sung tuk et par une photo de groupe.

Tous les participants sont repartis avec un sentiment de plénitude et de reconnaissance pour l’abondance spirituelle de ce qu’ils ont reçu et partagé au cours de ces trois jours avec Karmapa.